Guide de l'Assurance auto alcoolémie

accident non responsable mais alcool

Assurance après alcoolémie

 

Partout dans le monde la conduite en état d’ivresse est une infraction très grave elle peut couter non seulement la vie du conducteur mais aussi celle des autres usagers de la  même voie routière .En France le taux autorisé est fixé au 0,5 gramme par litre de sang  et 0,2g/l pour les jeunes conducteurs  qui ont un permis probatoire .Appart la suspension de permis ,le titulaire risque de subir un retrait de six points ,un emprisonnement allant jusqu’à deux ans et le paiement d’une amende jusqu’à 4500 euro (selon l’ampleur de l’infraction ).Par la suite de ce comportement ,l’assureur peut résilier le contrat d’assurance auto car il considère ce conducteur comme un risque sérieux pour sa compagnie d’assurance .Cependant il existe des sociétés spécialisées dans ce domaine et qui accepteront de prendre en charge des assurés qui ont été résilié par leurs anciens assureurs mais le montant de la prime à payer pour une assurance alcoolémie est considérablement élevé .Par ailleurs ,le conducteur résilié pour alcoolémie ne peut avoir une assurance « normal » qu’après une période de cinq ans .Alors vigilance ,avant de prendre le volant n’hésitez pas à mesurer votre taux d’alcool en utilisant un éthylotest.  Il est important de rappeler que la souscription d’un contrat d’assurance auto est une démarche obligatoire, la loi française impose une protection minimum « responsabilité civile » et se montre intransigeante envers les automobilistes qui conduisent sans carte verte .

assurance accident non responsable mais alcool

multi récidive alcool au volant

L’alcool au volant est pris au sérieux en France comme partout dans le monde, des contrôles de prévention sont appliqués dans les routes publiques et dans les parkings des boites de nuit spécialement pendant la période des fêtes. Pour être à l’abri des sanctions, l’automobiliste ne doit pas dépasser le taux d’alcoolémie préconisé par  l’état  0,5g/l, soit 0,2g/l pour les permis probatoires. Dépassé cette limite ,le contrevenant est verbalisé d’un retrait de six points et d’une amende de 135 euros .A partir d’une concentration d’alcool égale ou supérieure à 0,8g/l l’alcoolémie devient délictuelle  ,le conducteur est puni plus lourdement :une amende de 4500euros ,suspension ou annulation de permis, immobilisation du véhicule ,une peine d’emprisonnement de deux ans . L’alcoolémie au volant même en faible concentration implique une réaction de la part des assurances. Une augmentation de la prime d’assurance d’un pourcentage effrayant 150% et de 400% s’il s’agit d’alcoolémie au volant plus d’autres infractions au code de la route .En cas d’alcoolémie manifeste (supérieure à 0,8g/l) l’assureur résiliera sans hésitation le contrat d’assurance auto. Bien que assurer sa voiture est indispensable pour pouvoir la conduire ,le conducteur résilié suite à une alcoolémie trouvera les portes fermées devant lui ,à moins de frapper la porte d’un assureur spécialisé.

assurance multi rcidive alcool au volant

recidive alcool au volant sanction

L’alcool au volant est pris au sérieux en France comme partout dans le monde, des contrôles de prévention sont appliqués dans les routes publiques et dans les parkings des boites de nuit spécialement pendant la période des fêtes. Pour être à l’abri des sanctions, l’automobiliste ne doit pas dépasser le taux d’alcoolémie préconisé par  l’état  0,5g/l, soit 0,2g/l pour les permis probatoires. Dépassé cette limite ,le contrevenant est verbalisé d’un retrait de six points et d’une amende de 135 euros .A partir d’une concentration d’alcool égale ou supérieure à 0,8g/l l’alcoolémie devient délictuelle  ,le conducteur est puni plus lourdement :une amende de 4500euros ,suspension ou annulation de permis, immobilisation du véhicule ,une peine d’emprisonnement de deux ans . L’alcoolémie au volant même en faible concentration implique une réaction de la part des assurances. Une augmentation de la prime d’assurance d’un pourcentage effrayant 150% et de 400% s’il s’agit d’alcoolémie au volant plus d’autres infractions au code de la route .En cas d’alcoolémie manifeste (supérieure à 0,8g/l) l’assureur résiliera sans hésitation le contrat d’assurance auto. Bien que assurer sa voiture est indispensable pour pouvoir la conduire ,le conducteur résilié suite à une alcoolémie trouvera les portes fermées devant lui ,à moins de frapper la porte d’un assureur spécialisé.

assurance recidive alcool au volant sanction

recidive alcool au volant casier judiciaire

En France, le taux d’alcoolémie autorisé au volant et 0,5g/l soit 0,2g/l chez les jeunes conducteurs ,les femmes et les chauffeurs du transport commun. Dépassé ce seuil, les ennuis commencent, des sanctions pénales très lourdes : retrait de points, amende, emprisonnement …Au niveau de la police d’assurance ,tout le monde sait que l’alcool et l’assurance auto sont incompatibles ,vue le nombre des accidents mortels sur les routes ,un accident sur trois est due à une alcoolémie ce qui a des conséquences négatives sur le contrat d’assurance .La résiliation est la sanction la plus courante .Par ailleurs ,certains assureurs poursuivent le contrat après l’augmentation considérable de la prime de base d’un montant de 150% à 400% .En cas d’accident en tort et sous l’emprise d’alcool, l’assureur est en droit de refuser toute prise en charge ,toutes les garanties seront annulées , l’assuré doit consulter son portefeuille pour se soigner et réparer son véhicule . Un conducteur résilié pour alcoolémie trouvera de véritables difficultés pour convaincre un autre assureur de lui faire confiance .Lors de la souscription du contrat le souscripteur doit fournir quelques papiers explicatifs : permis de conduire et carte grise recto verso ,un document officiel du jugement ,relevé d’information des cinq dernières années. 

assurance recidive alcool au volant casier judiciaire

recidive alcool combien de temps

L’alcool au volant tue, effectivement, conduire sous l’emprise d’alcool peut entrainer des accidents mortels aussi bien pour le conducteur que pour les tiers .En France le taux légal d’alcoolémie est 0,5g/l’équivalent de deux verres de boissons alcoolisées ,pour certains personnes le seuil est atteint dès le premier verre .La législation et les assurances luttent ensemble pour obliger les alcoolémiques à respecter les règles de sécurité pour protéger le conducteur et les autres usagers de la route .Si vous conduisez avec un taux égal ou supérieur à 0,5g/l vous êtes confronter à un retrait de six points ,une amende de 135 euros .Au-delà de 0,8 g/l vous risquez plus des sanctions précitées ,une suspension de permis pour trois ans ,une amende pouvant franchir 4500 euros ,peine de prison jusqu’à deux ans …La compagnie d’assurance peut également sanctionner le conducteur qui roule en état d’ébriété ,les pénalités peuvent concerner la prime d’assurance ,une majoration de 150% si aucune autre infraction n’est signalée et de 400% si les infractions se multiples .La résiliation du contrat est la sanction la plus grave .Le conducteur est désormais qualifié à grand risque ,les assureurs ont tendance d’accepter seulement les bons conducteurs .Cependant il existe des sociétés spécialisées dans les profils en difficultés qui acceptent d’assurer un conducteur résilié pour alcoolémie. Toutefois ,leurs tarifs sont exorbitant .L’assuré ne pourra conclure un contrat d’assurance auto « normal » qu’après cinq ans .

assurance auto recidive alcool combien de temps