Guide de l'Assurance auto alcoolémie

assurance après suspension permis pour alcoolèmie

A la suite d’une infraction aux règles de circulation sur les routes public en France ,les agents des forces de l’ordre retirent à l’automobiliste son permis de conduire pour une période maximale de 72h avec immobilisation du véhicule .Selon la gravité des faits le préfet prend sa décision .Le permis peut être rendu au titulaire  , comme il peut faire l’objet d’une suspension administrative initiée par le préfet ou bien encore une suspension judiciaire prononcée par le juge .Après sa condamnation le contrevenant doit immédiatement informer son  assureur au titre du code des assurances .Dépendamment de la politique de la compagnie ,il appartiendra à l’assureur d’appliquer une augmentation de la prime  encadrée par la loi ,50% et 100% en cas d’une suspension de permis pour une durée supérieure à deux mois ,d’autres assureurs procèdent à une résiliation du contrat  .d’assurance auto ,ils estiment que dans ce cas le risque est permanant ,l’assuré sera remboursé de la part de cotisation courant jusqu’à la date d’échéance du contrat .Etre résilié par son assureur rend la tâche de se réassurer très compliquée ,les assureurs classiques refusent de prendre en charge un conducteur qui a été résilié pour suspension de permis ,le souscripteur dispose de deux solutions : 1 contacter les compagnies spécialisées dans l’assurance des conducteurs en difficultés tout en s’attendant à des tarifs extrêmement élevés .2 s’adresser au bureau central de tarification pour négocier avec la compagnie saisis afin de souscrire un contrat à prix raisonnable .

assurance aprs suspension permis pour alcoolmie

assurance auto alcoolémie 5 ans

Prendre le volant après avoir consommer des boissons alcoolisées (bière ,vin…) est un acte très dangereux pénalisé aussi bien par la loi que par les assurances ,en effet si le conducteur a été contrôlé positif ,il doit informer son assureur quel que soit la condamnation ,ce dernier est en droit de prendre des mesures pénalisantes à sortie avec la stratégie de sa compagnie :premièrement une augmentation du coefficient malus qui va durer cinq ans devant .Deuxièment une majoration sur le prix d’assurance ,la loi prévoit une majoration de 150% de la prime initiale en cas d’absence d’autres infractions ,par contra la prime peut être augmenter  de 400% en cas d’infractions plus que l’alcoolémie (excès de vitesse ,refus de se soumettre à un contrôle d’alcoolémie …) .Finalement ,la sanction la plus désastreuse en matière d’assurance c’est la résiliation .L’assuré dispose alors d’un mois pour retrouver un nouvel assureur .On sait très bien que les assureurs s’éloignent de ce genre de conducteur à risque aggravé ,quelques-uns accepteront de lui donner une deuxième chance et espèrent qu’il a retenu la leçon ,cependant il va payer des prix extrêmement élevés . Les ennuis d’une alcoolémie au volant ne s’arrêtent pas là ,en cas d’accident en état d’ivresse dont le conducteur est jugé responsable partiellement ou totalement ,il ne doit pas attendre que son assurance lui viendra en aide ,il perdra toutes les garanties complémentaires ,il sera donc seul à a assumé les conséquences de son comportement .L’assureur prendra seulement l’indemnisation des victimes et les passagers dans le cadre de la responsabilité civile.

assurance auto alcoolmie 5 ans

Assurance aprs suspension

Conduire sous l’effet de l’alcool, refus de priorité, non-respect de l’arrêt au feu rouge ,ou au stop ,dépassement dangereux ,excès de vitesse ,circulation en sens interdit …sont parmi les contraventions susceptible d’être sanctionné par une suspension de permis de conduire .

La suspension administrative du permis de conduire est un retrait pour une durée définie ,généralement pour six mois ,un an en cas de récidive .

Dans les cas les plus graves l’affaire est confiée au juge ,en parle d’une suspension judiciaire ,sa durée peut atteindre trois ans selon la décision du juge .

Après la condamnation il est primordial de prévenir son assurance ,en cas d’omission l’assureur décidera la nullité du contrat .le conducteur qui a fait l’objet d’une suspension de permis et qualifié comme un conducteur à risque ,l’assureur dispose d’un délai de quinze jour pour décider le devenir du contrat d’assurance ,effectivement ,des majorations exceptionnelles seront appliquées en fonction de la gravité de l’infraction commise et en se basant aussi sur le passé du conducteur .

Selon le code des assurance ,les majorations varient entre 50% ,150% jusqu’à 400% en cas d’alcoolémie ou accident grave .Certains assureurs procèdent à une résiliation du contrat d’assurance .

assurance auto suspension retrait de permis assurance auto suite a une suspension

assurance et accident en tort avec alcoolémie

L’alcoolémie est le taux d’alcool présent dans le sang .En France (et presque tous les pays européen ) l’alcool est le premier ennemi de la sécurité routière ,raison pour laquelle le législateur a interdit de conduire avec un taux d’alcool supérieur à 0,5G/L (équivalent de deux verres d’alcool) soit 0,2g/l pour les jeunes conducteurs (équivalent de zéro verre d’alcool car ce seuil est peut être dépasser dès le premier verre) . Lors d’un contrôle si le taux affiché est égal ou supérieur à 0,5G/L le conducteur est sanctionné par :un retrait de six points sur son permis ,amende forfaitaire de 135 euros et l’immobilisation du véhicule .Si le taux est égal ou supérieur à 0,8g/l : retrait de six points ,amende pouvant aller  jusqu’à 4500 euros suspension jusqu’à trois ans voire annulation de permis de conduire ,peine de prison allant jusqu’ à deux ans .Malheureusement les sanctions ne s’arrêtent pas là ,effectivement plusieurs assureurs procèdent à la rupture du contrat ou le garder avec l’exigence de payer une surprime .En cas de résiliation ,trouver une autre assurance auto alcoolémie n’est pas une démarche simple ,la solution est chez les compagnies d’assurance spécialiste des profils hors normes ,elle sont en mesure de couvrir un conducteur en difficultés ,cependant les prix sont particulièrement élevés .

assurance et accident en tort avec alcoolmie

accident sous l'emprise de l'alcool

L’alcoolémie est le taux d’alcool présent dans le sang .En France (et presque tous les pays européen ) l’alcool est le premier ennemi de la sécurité routière ,raison pour laquelle le législateur a interdit de conduire avec un taux d’alcool supérieur à 0,5G/L (équivalent de deux verres d’alcool) soit 0,2g/l pour les jeunes conducteurs (équivalent de zéro verre d’alcool car ce seuil est peut être dépasser dès le premier verre) . Lors d’un contrôle si le taux affiché est égal ou supérieur à 0,5G/L le conducteur est sanctionné par :un retrait de six points sur son permis ,amende forfaitaire de 135 euros et l’immobilisation du véhicule .Si le taux est égal ou supérieur à 0,8g/l : retrait de six points ,amende pouvant aller  jusqu’à 4500 euros suspension jusqu’à trois ans voire annulation de permis de conduire ,peine de prison allant jusqu’ à deux ans .Malheureusement les sanctions ne s’arrêtent pas là ,effectivement plusieurs assureurs procèdent à la rupture du contrat ou le garder avec l’exigence de payer une surprime .En cas de résiliation ,trouver une autre assurance auto alcoolémie n’est pas une démarche simple ,la solution est chez les compagnies d’assurance spécialiste des profils hors normes ,elle sont en mesure de couvrir un conducteur en difficultés ,cependant les prix sont particulièrement élevés .

assurance accident sous l'emprise de l'alcool